Les 3e visitent le cimetière musulman de Bobigny

mai 13, 2019

Les élèves de 3ème de notre groupe scolaire ont visité le cimetière musulman de Bobigny, jeudi 9 mai.

Ils ont pu découvrir l’histoire de ce lieu qui a été ouvert en 1937, après la construction de la Grande Mosquée de Paris en 1926 et la fondation en 1935 de l’hôpital franco-musulman de Bobigny, qu’on appelle aujourd’hui l’hôpital Avicenne.

7500 tombes

A l’origine, le cimetière a été ouvert pour accueillir les musulmans morts à l’hôpital franco-musulman de Bobigny. Plus tard, le cimetière a été ouvert à tous les musulmans.

Aujourd’hui, il y a environ 7500 tombes dans ce cimetière. Et seules les personnes résidant à Aubervilliers, Bobigny, Drancy et La Courneuve ou des personnes ayant un ancêtre (ou une personne avec un lien de parenté) enterré au cimetière peuvent y être enterrés.

Carré militaire

Dans ce cimetière, il y a un carré militaire qui a été ouvert en 1944 (on le voit sur la photo).

Il est là pour rappeler le rôle joué par les soldats musulmans originaires des anciennes colonies françaises, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les tombes dirigées vers la qibla

Dans ce cimetière, toutes les tombes sont dirigées vers la qibla et une petite mosquée est prévue pour la prière mortuaire (salat janaza). Les élèves de 3ème ont également appris la duaa à prononcer dans un cimetière et ils ont eu un rappel sur le comportement à adopter dans ce lieu.

Parmi les personnalités enterrées dans ce cimetière :

-le marathonien champion olympique Boughera El Ouafi (né en Algérie).

-le prince Ahmed Nureddin (1900-1945), fils du sultan ottoman Abdülhamid II.

-Ahmed Merabet (1974-2015), policier assassiné à Paris le 7 janvier 2015 lors de l’Attentat contre Charlie Hebdo.

Les CP découvrent la forêt de RambouilletNos élèves jouent le spectacle de fin d’année : « Qui je suis, d’où je viens »